Face à la procrastination: 9 stratégies qui fonctionnent

Notre tendance naturelle

Pourquoi est-on sujet à la procrastination?

La tâche est difficile.
Ce sera probablement frustrant.
Ce sera inconfortable.
Ça me fait peur.
Je ne me sens pas bien.
Il y a d’autres choses que je préfère faire.
Est-ce que ça veut dire que je dois sortir du lit?
Mon horoscope dit que je devrais éviter de nouvelles choses aujourd’hui.
Etc.

Ce ne sont peut-être pas de bonnes raisons, mais ce sont des raisons “raisonnables”. Les humains n’aiment généralement pas faire des choses désagréables. Nous préférerions faire des choses qui nous font nous sentir bien. Étant donné le choix entre jouer avec des chatons ou faire de longues divisions, la plupart des gens choisiront des chatons. Même les personnes allergiques aux chats. (Parce que nous détestons les longues divisions.)

Les parties les plus primitives de notre cerveau sont conçues pour rechercher le plaisir et éviter la douleur. C’est généralement une politique de survie intelligente, sauf lorsque nous devons faire des choses désagréables. Continuer la lecture de « Face à la procrastination: 9 stratégies qui fonctionnent »

8 conseils pour un tableau de vision réussi

Le syndrome de la rentrée scolaire

Lorsque les enfants retournent à l’école, c’est ma véritable «nouvelle année». J’ai 5 enfants, c’est pour dire! Je suis SUPER organisée. Pas le choix! C’est une question de survie! En particulier quand chéri est absent plusieurs mois pour son travail. La rentrée, c’est le cauchemar de certains parents, on est vite débordé entre la paperasse, les rendez-vous, les achats, et le stress des enfants. (Qui des enfants ou des parents stresse le plus l’autre??)

Peut-être est-ce une de mes qualité naturelle… Toujours est-il que la vie m’a donc appris a être super organisée. J’ai pour cela utilisé tout un tas d’outils, aussi divers que des calendriers multicolores aimantés ou à scratch, tableaux de services, agendas papiers et numérique, pèle mêle, casiers ou tiroirs pour chacun des 7, porte manteaux-clés-sac d’activité, réveils et alarmes… Je crois avoir tout imaginé en 64 rentrées scolaires rien que pour mes enfants (je ne compte même pas les rentrées à la crèche, ou mes rentrées scolaires à moi). Je suis donc une experte! Vous pouvez me faire confiance sur ce point.

Un “tableau de vision” pour aller à l’essentiel

Un outil que j’aime beaucoup et qui peut vous intéresser est le panneau ou tableau d’objectifs, aussi appelé tableau de visualisation, “vision board” en anglais. J’aime bien ce mot de “vision”, car il va plus loin que des simples objectifs matériels, et c’est super important de ne pas traiter que l’urgent, mais aussi et surtout l’essentiel! Continuer la lecture de « 8 conseils pour un tableau de vision réussi »

Incompréhension entre formatage scolaire et compétences professionnelles

Les compétences professionnelles mises à mal

Je suis assez effarée par l’antagonisme qui règne entre ce que nous apprenons à l’école et les compétences professionnelles que recherchent les employeurs et les grandes écoles à l’embauche. Comment cela peut-il être aussi opposé ? Je suis d’autant plus outrée que je suis enseignante et ai toujours défendu l’école de la République, mais je me pose de réelles questions sur le sens de ce que l’on y fait… Quelles compétences professionnelles, scolaires et personnelles avons-nous mission de développer chez les enfants? Que construit-on? Que déconstruit-on? Pire, je suis en colère contre la mainmise que l’on peut avoir à travers l’école sur le potentiel originel des enfants, potentiel que l’on empêche finalement de se développer tout en tentant de les faire entrer maladroitement dans un cadre qui ne convient qu’à une petite majorité.

Et maintenant que trois de mes cinq enfants sont à l’âge d’arpenter les salons de l’étudiant, cela chamboule encore plus le sens de ma mission d’enseignante de matière artistique.

Continuer la lecture de « Incompréhension entre formatage scolaire et compétences professionnelles »

L’ennui au travail, c’est loin d’être une partie de plaisir.

Quand certains sont submergés de travail… ou bien le font croire (ça fait toujours plus sérieux d’être débordé), une grande majorité des travailleurs connaissent…l’ennui au travail! S’ennuyer au boulot? Eh bien, les travailleurs admettent s’ennuyer plus de 10 heures par semaine! Du temps perdu? de l’énergie perdue? de la rentabilité perdue? Pour l’entreprise, on peut effectivement aller plus loin pour être plus efficace. Mais quelle incidence peut avoir l’ennui sur le travailleur? Continuer la lecture de « L’ennui au travail, c’est loin d’être une partie de plaisir. »

Pour être plus créatif… arrêtez de travailler!

Levez la main si vous avez déjà résolu un problème sous la douche. (Je vais supposer que vous levez la main.)
Etre créatif sous la douche est un exemple classique d’atteinte d’une solution pratique ou créative par la distraction et la relaxation, plutôt que de brûler vos dernières ressources jusqu’à minuit à votre bureau. Pour résoudre un problème, vous devez parfois vous en sortir et prendre un certain temps.
C’est vrai pour n’importe quel processus créatif. Continuer la lecture de « Pour être plus créatif… arrêtez de travailler! »

J’adore mon travail… mais je ne supporte plus mon boss!

J’aimerai partager avec vous quelques réflexions sur le décalage qu’il peut y avoir entre l’amour de notre travail et un mal-être que certains connaissent: ça ne passe pas avec le chef!! C’est une situation qui n’est vraiment pas rare, et que deux personnes qui suivent Ma Trajectoire m’ont encore révélé il y a peu de temps. Je l’ai moi-même connu deux fois, et ça a été destructeur. J’en parle à la fin de cet article.

Dans le dernier test sur le bonheur au travail, il peut y avoir mille raisons d’être heureux, et mille d’être malheureux. Mais on retrouve des constantes. Si quelqu’un est vraiment malheureux sur tous les domaines, la raison l’emporte et il trouve autre chose, ou il décide de partir… même si cette décision n’est jamais facile à prendre, c’est de la survie mentale et morale. Mais il découle souvent de ce test que certains facteurs sont très bons et d’autres très mauvais. L’un des plus courant, est l’opposition entre l’amour du métier et la mauvaise, voire très mauvaise relation avec ses supérieurs. Les autres paramètres (salaire, environnement, tâches…) sont à ce moment là entre les deux ou acceptables. Continuer la lecture de « J’adore mon travail… mais je ne supporte plus mon boss! »

Astuces pour rester calme au travail

Comment être calme et heureux au travail?

La négativité et la pression professionnelle sont contagieuses – mais il est possible de trouver le calme dans la tempête, et même de répandre des ondes positives.

Il y a des bureaux où le stress est palpable. On le sens en franchissant la porte. Les mouvements deviennent immédiatement hésitants et la poitrine se serre. Mais, inévitablement, l’atmosphère s’infiltre en chaque personne, par contagion, ruinant souvent leur journée.

Le stress est contagieux. Cela a été prouvé. Nous «attrapons» la tension des autres par notre capacité humaine instinctive à «refléter» les émotions. Cet instinct, couplé avec notre désir primitif de faire partie de la tribu, déclenche une série de réactions physiologiques en nous quand nous entrons dans un bureau stressé, en particulier dans les “open spaces”. Mais, il est possible de devenir plus résistant à la pression des autres. Continuer la lecture de « Astuces pour rester calme au travail »

Etes-vous heureux au travail?

LIEN TEST: ETES-VOUS HEUREUX AU TRAVAIL?

70% des français se disent ne pas être heureux dans leur travail, et pourtant 70% ne le quitteraient pas. N’est-ce pas incohérent quelque part??

Est-on à ce point prisonnier de notre condition professionnelle? Attaché à notre petit confort? Soumis à une fatalité? Terrorisé de l’inconnu à tel point que nous préférons nous satisfaire d’une vie médiocre?… Tout cela me chamboule un peu pour le monde en général, mais en particulier pour les français. Nous sommes beaucoup moins flexibles professionnellement et avons le culte du CDI et des sécurités de l’emploi, sociales, à tel point que nous n’entreprenons plus de manière efficace. Nous avons peur du risque alors que c’est lui qui fait que des start-up percent les plafonds, que les entreprises  montent en flèche. Il y a les idées géniales… mais quelque part, tout le monde en a, au chaud dans son salon. Mais ce qui fait vraiment la différence, c’est la prise de risque! Continuer la lecture de « Etes-vous heureux au travail? »

Test: Quelle somnolence sommeille en vous?

Pour compléter ma réflexion et mes informations sur le sommeil (voir articles Sommeil… je t’aime, moi non plus, et Chiffres, le sommeil, ça compte!), je vous propose un test sur la somnolence.

La somnolence est avant tout un état normal de pré-sommeil. Dans nos cycles de sommeils, il y a naturellement un état de somnolence qui arrive en premier, c’est la période d’endormissement. Elle dure en général de 15 à 20 minutes et c’est le véritable premier cycle de sommeil. Ensuite viennent le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal, qui durent à eux trois entre 70 et 100 minutes.

L’état de somnolence, ou d’endormissement, se reconnait aux bâillements, yeux qui piquent, paupières lourdes, tête qui flanche (avant ou arrière). Il existe des petits appareils que l’on fixe derrière l’oreille lorsque l’on conduit, et qui bipent lorsque la tête n’est plus droite, signe de somnolence. La fermeture des paupières entraîne un ralentissement de l’activité du cerveau, donc de la vigilance et des moyens de réponses aux divers stimuli. Il y a donc danger de rester en action sur certaines activités. Et clairement, ces signes sont à écouter: nous avons tout simplement besoin de dormir. Continuer la lecture de « Test: Quelle somnolence sommeille en vous? »